mise en état, performance, 2000, robe en lycra, cent mètres carrés, Galerie de l'ENSBA, Paris.

Une robe mesurant cent mètres carrés est modulée par des corps selon plusieurs mises en état. Cette robe perd sa fonction de vêtement et devient un espace mouvant animé par d'étranges réseaux de plis qui se renouvellent. Le système du pli qui fait et se défait évoque un ensemble formel en devenir, dans lequel rien n'est défini. L'œuvre bascule d'un état à un autre. Elle est chargée d'une énergie, d'un potentiel qu'il faut savoir saisir  afin de la maintenir dans un continuum.